La Vitrine  des Solutions

                          pour   Améliorer

                        la Vie 

           Cultures - Alimentation Santé

         Constructions saines - Energies

                                                                                                                                                   

  Accueil

 

 Sommaire

 

  L'Association

  Adhésion, Dons

  Genèse

  Statuts

  Connaissances

  Partenaires(Scop)

  Charte

  La Recherche

  Contact

 

 Plan du Projet

  Marguerite

  La ferme modèle

  Culture Naturelle

  Ateliers agricoles

  Elevage

  Le potager

  Le Verger

  La vigne

  Le chai

  Aquaponie

  Le vivier

 

  Centre recherche

 

  Ateliers/services

  Atelier innovation

  Boulangerie

  Espace commerce

 

  Hôtellerie

  Restauration

  Alimentation saine

 

  Jardin d'Eden

  L'eau, les jeux

  La garderie

 

 Constructions

  Le projet

  L'Eco-Hameau

  Végétalisation

  Phytoépuration

 

 Communiqués

 Infos

 

 

 

 

         Les constructions en terre crue

 

 

  Construire en terre est une tradition ancestrale qui a près de  11 000 ans !

 

  Ces bâtiments sont écologiques et quasiment inusables, certains sont

  encore debout après des millénaires

 

  A l’encontre des idées reçues, ce système de construction est possible

  pratiquement partout.

 

  La moitié de la population mondiale vit dans une habitation en terre crue et

  non en béton.

 

  En France on utilise

 

    - l’ Adobe se fait par empilement de briques de terre crue, compactées

      séchées au soleil, que l’on monte comme des parpaings.

 

   - la Bauge se fait par empilement de mottes d'un mélange de terre,     

      mélangées à de l’eau et des fibres végétales.

 

   - le Pisé  se fait  avec des murs de terre compressée entre de deux 

      banches.

 

     Dans la région lyonnaise on compte près de 500 habitations en pisé                           Pyramide de Kephren

     dont plus de la moitié sont dans Lyon.

 

   - le Torchis se fait par remplissage en terre autour une ossature en  

     bois comme pour les maisons à colombages.

 

  - l’éco-dôme  «  Super Adobe » est une nouvelle technique qui  utilise des

     gaines de polyéthylène tressé ( comme les big bag), que l’on remplit de terre

     et que l’on superpose  pour former un mur ou un dôme

 

  La terre crue est un matériau à forte inertie thermique, qui permet de stocker

  de la chaleur et de réguler les changements de température entre le jour et la nuit,

  entre le froid de l’hiver et la chaleur de l’été.

 

  Le confort d’une pièce dépend étroitement du taux d’humidité dans l’air.

 

  Là encore, la terre crue agit comme un régulateur qui absorbe une plus grande

  quantité d’humidité plus importante que les autres matériaux de construction,                Construction  en Super Adobe

  limitant l’apparition des moisissures.

 

  Le "NaturOparc" est un espace convivial dédié aux constructions en terre crue puisque nous avons privilégié ce type

  de construction pour démontrer que non seulement, leur construction est possible, mais qu'elle peut parfaitement

  s'intégrer dans tous les espaces, même ceux qui sont proche des monuments historiques, puis qu'elle peuvent être

  végétalisées et se confondre (disparaître) dans le paysage.

 

  Un espace de démonstration est présenté pour apprendre les techniques utilisées :

 

  Les constructions "Fraterre" (France Terre) sont des bâtiments écologiques en matériaux naturels, tels que depuis 

  des millénaires, nos ancêtres les ont utilisés  : compositions d'argile, de sables, et de calcaires, (sans cuisson).

 

     - Adobe (brique de terre crue cuites au soleil), assemblées par un liant comme les parpaings.

     - Bauge ( mélange de boue et de végétaux 'paille, foin, lin, chanvre) posée sur un support

     - Pisé : terre humidifiée, compactée entre deux parois (planches, banches)

     - Torchis : mélange de terres et de végétaux, posé entre des support en bois (colombages)

 

    Des enduits en terre additionnées d'un liant telle que la chaux permettent d'isoler la terre de l'humidité.

 

    Des  des inventeurs, chercheurs, ont retrouvé ces techniques :

 

      - Joseph Davidovits :  chercheur Français, qui a fait la démonstration que certaines pyramides d'Egypte,

         les plus anciennes, ont été bâties par la fabrication, sur place, de pierres reconstituées par la cristallisation

         (géopolymère) d' une composition d'argile de pouzzolane de calcaire et de natron ( bi-carbonate de soude),

         et d'un liant organique : principalement l'Albumine( blanc d'oeuf, sang),

 

         L'analyse des ciments romains de couleur rouge, fait apparaître la présence de fer (sang d'animal) et

         d'acides aminés qui ont accéléré la cristallisation.

 

         Une forme d'activation alcaline, telle que les Egyptiens, les Romains, l'ont utilisée pour fabriquer leur ciment.

 

      - Nader Khalili  : Earth Eco-dôme : L'architecte qui a créé des dômes en partant d'une gaines de polymère

         tissée, perspirante, que l'on remplit de terre et que l'on enroule pour former un dôme, puis que l'on recouvre

         d'un enduit de protection interne et externe

 

    Les constructions en terre crue utilisent des matériaux prélevés sur place, ils sont recyclables, ils ont la

    particularité de se comporter comme des alcarazas (récipient en terre cuite), qui maintiennent la température

    interne par forte chaleur ou par grand froid, ils apportent un confort exceptionnel du point de vue géobiologique.

 

 

 ________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

                                                                     Association : Union pour la Promotion du "NaturOparc"

                                                                                                      R.N.A. : W493002057
                                                                                                                          Webmaster [Contact@pansernature.org].
                                                                                                                            Dernière mise à jour le : 14 août 2013.